Rapids of the Drowned

Les rapides des noyés ont quelque chose de mystérieux

Pas seulement le nom

Peut être est ce brouillard qui ne s’en va jamais

La silhouette grise des glaces dans le courant

Chocs sourds des blocs qui se heurtent

 

Mais ce matin, le soleil était comme un immense feu follet,

Qui dansait au-dessus des Rapides des Noyés.

La glace craquait et murmurait,

La rivière toute entière semblait parler.