Accrocher l'hiver

Il y a parfois des jours sans soleil, des nuits sans étoile, il y a parfois des paysages au langage incompréhensible, mais il reste toujours ce détail, quelque part qui accroche l’œil, qui accroche le cœur.

Je déchiffre le monde par morceaux de lumière

Avec la ponctuation des ombres

Et la main de la femme que j’aime, qui me dit vas-y.